Retour sur… la soirée du 9 mars à la Maison de la Poésie de Paris

Retour sur… la soirée du 9 mars à la Maison de la Poésie de Paris

 Extrait du poème

« Les Gilles de Binche »

(L’indiscipline de l’eau, Gallimard 2016)

Lu par Jacques Bonnaffé, musique Louis Sclavis – Maison de la poésie 2016


JacquesDarras-MaisonPoesie2016 par Jacques_Darras

Revue de Presse

 

Jacques Darras publie ces temps-ci trois livres, ce qui est peu pour un poète d’une telle éloquence (un mot qui a des liens avec la fluidité, donc avec l’eau, qui lui est chère). On compte dans sa bibliographie une vingtaine de livres uniquement pour la poésie, autant d’essais, de traductions, et si on suit un peu sa vie, de voyages, de marches à pieds dans les rues des villes, sur les plages le long de la mer, sur les sentiers, les berges des fleuves et des rivières grandes ou petites…

(…) Lire la suite de l’article de Marie Etienne

La Maison de la poésie, scène littéraire parisienne (dont il faut saluer la remarquable programmation) proposait mercredi 9 mars 2016 une lecture musicale de L’indiscipline de l’eau, anthologie personnelle 1988-2012 (Poésie/Ed. Gallimard, 2016) de Jacques Darras. Accompagné du comédien nordiste Jacques Bonnaffé et du musicien Louis Sclavis, le poète, essayiste, traducteur, originaire de Picardie, donnait donc une fois de plus de la voix à ses poèmes.

(…) Lire la suite de l’article d’Alexandra Oury

Suivre le blog sur Facebook

 

Share this!

Subscribe to our RSS feed. Tweet this! StumbleUpon Reddit Digg This! Bookmark on Delicious Share on Facebook